EXCLUSIF : John Ntumba bientôt aux arrêts « pour détournement de près de 32 millions USD », fonds destinés aux travaux de 100 jours au Kasaï Central

 

L’étau se resserre autour de John Ntumba. Le ministre sortant de la Formation professionnelle « écarté des affaires pour incompétence » est rattrapé par le dossier du Programme de 100 jours du Président de la République pour la province du Kasaï Central. Plusieurs sources évoquent le montant de 32 millions de dollars américains, fonds destinés aux travaux de 100 au Kasaï Central. Tout serait fin prêt à la Cour de cassation pour que ce membre de l’Exécutif soit convoqué par le juge.

John Ntumba est accusé d’avoir détourné près de 32 millions USD destinés aux travaux du Programme de 100 jours du chef de l’État Félix Tshisekedi pour la province du Kasaï Central, indiquent des sources contactées par ACTU7.CD. Membre de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), il a déjà été auditionné au Parquet dans le cadre du procès ayant conduit à la condamnation à 20 ans de prison du président de son parti, Vital Kamerhe.

Le ton monte à Kananga

« À peu près 32 millions USD qui ont été décaissés pour cette province qui n’ont bénéficié qu’à certains individus et non la population du Kasaï-Central. Ça, nous avons dénoncé et le Président de la République est au courant de ça. Nous l’avons vu à maintes reprises pour lui dire monsieur le président de la République nous, fils, du Kasaï-Central, nous n’avons pas bénéficié du programme des 100 jours », avait déclaré le gouverneur du Kasaï Central.

Sans immunités parlementaires

Il s’agissait de la disparition d’un montant élevé à 1.500.000 USD. C’est depuis le 21 mai 2020 que l’Assemblée nationale a levé l’immunité parlementaire de John Ntumba et ainsi autorisé la justice à poursuivre l’information judiciaire contre le ministre de la Formation professionnelle, accusé de détournements de deniers publics.

Les informations recueillies par le parquet général auprès de la Cour d’appel de Kinshasa-Matete, révèlent que John Ntumba, alors membre de la commission de suivi du « programme des 100 jours », aurait perçu auprès du, comptable principal à la présidence de la République, le 18 juillet 2019, une somme de plus de 1,3 millions de dollars destinée au Comité de suivi dudit programme.

Et, selon le réquisitoire du procureur général, la destination donnée à cette somme reste à déterminer. Pour le procureur, ces faits peuvent constituer l’infraction de détournement des deniers publics. Et depuis, John Ntumba vit dans le tourment et va sans nul doute rejoindre le centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, (CPRK) dans les jours à venir.

Auteur du fiasco du programme de 100 jours de Félix Tshisekedi au Kasaï Central

A Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central, le nom de John Ntumba est dans la bouche de plusieurs habitants. Ces derniers le considèrent comme responsable du fiasco du programme des 100 jours dans cette partie du pays.
Beaucoup continuent de demander des comptes au ministre sortant de la Formation professionnelle qu’ils accusent d’avoir saboté les actions du chef de l’État dans leur province.

Un leader de la société civile locale et des jeunes des mouvements citoyens interrogés à ce sujet, n’ont pas donné leurs langues au chat.
« L’argent a été détourné par les gens de l’UNC. John Ntumba s’est servi de cet argent pour réaliser certaines actions auprès de sa base sans toutefois préciser que c’est l’argent des 100 jours du chef de l’État. Il donnait l’impression que c’était son argent », ont-ils confié.

L’ancien gouverneur de la province du Kasaï Central demande également à « la justice de faire son travail ».
« Ces gens-là sont connus. Qu’on approche le cabinet du Président de la République parce que le coordonnateur national du Programme des 100 jours se trouve être le directeur de cabinet du président de la République (Vital Kamerhe à l’époque, Ndlr). Alors en province, ceux qui devaient normalement coordonner ça, c’était des gouverneurs des provinces », avait déclaré Martin Kabuya l’année dernière.

« Ces individus sont connus. Je pense que si vous approchez le cabinet du président de la République, il nous dira qui était le coordonnateur provincial du programme des 100 jours au Kasaï-Central parce que je sais qu’au Kasaï Oriental, le coordonnateur se trouve être l’honorable Alexis Kadima mais ici, au Kasaï-Central, le coordonnateur provincial du programme des 100 jours, c’est l’honorable Ntumba John. Alors, il ne faudrait pas qu’on nous voile la face. Il devra nous dire qu’est-ce qu’il a fait du programme des 100 jours du chef de l’État au Kasaï-Central », disait le gouverneur Martin Kabuya.

Le programme de 100 jours de Félix Tshisekedi prévoyait, pour ce qui concerne la province du Kasaï Central, la réhabilitation des routes Kananga-Tshikapa, Kananga-Mbuji-Mayi, Kananga-Kalambambuji, la construction des maisons préfabriquées…

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires