Ituri : 13 morts et 14 miliciens arrêtés par l’armée dans un combat à Nyankunde

 

Les Forces armées de la RDC (FARDC) annoncent avoir anéanti treize (13) combattants de la milice « Force Patriotique et Intégrationiste du Congo », FPIC, au cours de combats qui se sont déroulés ce dimanche 2 mai 2021 dans la localité de Nyankunde, près de Marabo, à moins de cinquante (50) kilomètres au sud de Bunia, en Ituri. Ce village jadis occupé par les miliciens, est « sous contrôle de l’armée ».

D’après le porte-parole de l’armée en Ituri qui livre ce bilan à la presse, les combattants FPIC en coalition avec ceux de la « Force de Résistance Patriotique de l’Ituri », FRPI, ont subi une « offensive impitoyable » des troupes gouvernementales. Celles-ci ont délogé les rebelles du village et ses environs, indique le. lieutenant Jules Ngongo.

Le bilan fait également état de sept (7) combattants rebelles blessés et quatorze (14) autres arrêtés par les forces régulières. Les combats de ce dimanche ont duré une heure et ont permis à l’armée de libérer le Centre médical évangélique de Nyankunde, ajoute la même source.

Ces combats interviennent quelques jours après que le Président de la République a décrété l’État de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu, en proie à une insécurité endémique.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires