Politique : L’ECT suspend ses militants ayant pris part à l’investiture du Gouvernement

 

Le parti politique Éveil de la conscience pour le travail et le développement (ECT) n’a pas digéré la participation d’une bonne partie de ses membres à la cérémonie d’investiture du Gouvernement Sama Lukonde où ils ont soutenu le député national Crispin Mbadu, promu Vice – Ministre du plan au Gouvernement de l’Union sacrée, alors que son parti l’ECT est de l’opposition.

Dans une décision rendue publique ce lundi 3 mai 2021, ce parti membre du Front commun pour le Congo (FCC) resté fidèle à Joseph Kabila, reproche également à ces membres d’avoir tenu des propos « malencontreux » vis-à-vis de la ligne édictée par les autorités du parti, faisant référence à une vidéo publiée le 26 avril dernier, le jour même de l’investiture de l’Exécutif national.

Pour cette raison, « je viens vous informer de la décision vous suspendant de toutes les activités du parti pour une durée de 60 (soixante) jours », précise ce document signé par le président du bureau du conseil provincial ville de Kinshasa Prosper Papy Kale Lobobi.

Et à lui de poursuivre : « Pendant ce temps, l’accès au siège national du parti, vous est interdit et vous ne pouvez non plus engager le parti devant les tiers dès la réception de celle-ci ».

Dans le lot de sanctionnés, il y’a notamment Franck Lutundula, Faria Anabi Mbole, Gauthier Bonet, Jerry Kibala, Fanfan Anetu, Junior Mangola, Givé Mosango, Doréa Muntuani, Georges Mizela, Audry Makuri, Fils Kitata, Claver Tumampidi, Élie Konde, Thierry Disasi, Nancy Makulu, Divine Matondo, Claudine Mbala, Nadia Kayembe Lukuna, Divine Kanku, Fany Kasska, Ruth Samba, Christelle Bokungu, Candy Kanku ainsi que Bénédicte Mbala.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires