Mai-Ndombe : Le Maire de la ville d’Inongo interdit toutes les manifestations publiques

 

Dans un communiqué rendu public vendredi 07 mai 2021 et dont une copie est parvenue à ACTU7.CD, le Maire de la ville d’Inongo interdit « formellement » toutes manifestations de tout genre sur les voies publiques.

Selon Cosmos Mbo Wemba Ngeli, « bien que la liberté de manifestations soit garantie par la constitution de notre pays, il sied cependant de se conformer à son article 26 ».

« Eu égard à cette période des turbulences que traverse la ville d’inongo, le comité de sécurité urbain d’Inongo arrete et met les résolutions ci-dessus à l’intention de toute la population pour une stricte observance, à dater de ce jour jusqu’à nouvel ordre : Primo, interdiction formelle des manifestations publiques de tout genre sur les voies publiques tant par les associations, les ONG, les parti politiques et regroupements politiques, ainsi que les rencontres sportives », mentionne t-il.


Secundo, ajoute le Maire de la ville, « la suspension des réunions clandestines à caractère tribal et politique et tertio, interdire l’accès aux médias à tout individu ou groupe d’individus avec l’intention de nuire aux autres par des propos discourtois ».

Lire aussi  L'UNAFEC annonce le décès de son président Gabriel Kyungu wa Kumwanza (document)

Il s’observe ces derniers jours dans la ville d’Inongo, chef de la province du Mai-Ndombe, un climat de forte agitation occasionné par les acteurs politiques de la province qui pendant l’organisation de leurs activités notamment les marches en répétition, des réunions clandestines et nocturnes et d’autres rassemblement « perturbent l’ordre public et mettent la ville d’Inongo dans un rythme d’agitation totale.

Armand Minimio, à Inongo

Lire aussi

Les plus populaires