Nord-Kivu/État de siège : Un chef rebelle exprime son souhait de se rendre aux FARDC

 

Le général autoproclamé Kabido, à la tête d’un mouvement rebelle opérant dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu, salue l’avènement de l’État de siège décrété par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et exprime sa volonté de se rendre aux nouvelles autorités militaires nommées.

Ce seigneur de guerre dit répondre à l’appel lancé par le Gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita aux groupes armés de déposer les armes et d’accompagner la vision du Chef de l’État qui est de pacifier la province du Nord-Kivu.

Pour une durée de trente (30) jours, le Chef de l’État a décrété un État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri. Pendant cette période, l’administration civile et remplacée par l’administration militaire. Ceci, pour éradiquer le phénomène d’insécurité et l’activisme des groupes rebelles dans ces deux (2) provinces.


David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires