Gratuité de l’enseignement : Tony Mwaba instruit l’augmentation des frais de fonctionnement des écoles de 20,25%

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique Tony Mwaba Kazadi, tient à l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base. C’est dans ce cadre qu’il veut une augmentation de l’enveloppe de frais de fonctionnement des écoles concernées par la gratuité de l’enseignement primaire.

Dans un communiqué officiel transmis au média non-aligné, le Ministre Tony Mwaba a instruit sur la majoration, « sur ressources internes », à 20,25% des frais de fonctionnement que perçoivent les établissements scolaires. Une décision prise après qu’il ait effectué des états des lieux « dans toutes les directions et services » de son ministère.

« Son excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique porte à la connaissance de tous les partenaires éducatifs en général ainsi qu’aux chefs d’établissements en particulier, de sa décision d’augmenter, sur ressources internes, l’enveloppe globale des frais de fonctionnement des établissements scolaires publics et conventionnés, du niveau primaire à hauteur de 20,25% », peut-on lire dans ce document.

Cette décision sera d’application, à en croire ce communiqué, sur toute l’étendue du territoire national. Déjà, à Kinshasa, c’est à partir du mois de juin 2021 que cette mesure prend effet, alors qu’en province, en juillet de cette même année.

Pour Tony Mwaba Kazadi, « cette mesure visé notamment l’amélioration de la qualité de l’enseignement » en République démocratique du Congo.

La gratuité de l’enseignement de base a souffert d’application dans plusieurs établissements scolaires depuis son instauration par le Président de la République. Plusieurs d’entre ces écoles déploraient l’absence des frais de fonctionnement.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires