Nord-Kivu : « Il faudrait renforcer les relations civilo-militaires dans l’état de siège » ( Me. Gratias Kibanja)

 

Les nouvelles autorités militaires du Nord-Kivu sont invitées à collaborer activement avec la population dans le cadre de l’état de siège décrété par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour éradiquer le phénomène de l’insécurité dans cette partie du pays.

Dans un entretien avec ACTU7.CD, Me Gratias Kibanja souhaite que les mesures militaires soient accompagnées des mesures non militaires dans l’état de siège.

 » Il faudrait une implication de la population. Il faut aussi les actions non militaires qui doivent accompagner ces actions militaires de l’état de siège pour que nous puissions vraiment vivre une paix durable dans l’Est de la République Démocratique du Congo et particulièrement ici dans la province du Nord-Kivu », a t-elle dit.


Le lieutenant Général Ndima Kongba Constant, lors de sa prise de fonction comme nouveau Gouverneur de province lundi dernier, a indiqué son souhait de collaborer avec la population du Nord-Kivu pour atteindre la mission lui confiée par le Chef de l’État.

Lire aussi  Ituri : 5 officiers de l'armée condamnés à 10 ans de prison et radiés des FARDC pour détournement de la ration des militaires

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires