Ituri : Au moins six miliciens neutralisés et des armes récupérées par l’armée à Djugu et Irumu

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé six (6) miliciens lors des combats qui ont eu lieu ce vendredi 14 mai 2021 dans quelques localités des territoires de Djugu et Irumu en Ituri. Quatre (3) armes AK-47 et plusieurs autres armes blanches ont également été récupérées par l’armée.

D’après le porte-parole de l’armée en Ituri, tôt le matin de ce vendredi 14 mai, l’armée a lancé une attaque contre un groupe des combattants de la « Coopérative pour le Développement au Congo » (CODECO) aux environs du village Ala, dans le groupement Djuna en secteur walendu Pitsi dans le territoire de Djugu. Au terme de cette attaque, deux miliciens ont été neutralisés et une arme de type AK-47 récupérée par les forces gouvernementales.

Par ailleurs, sur le front sud dans le territoire d’Irumu, « l’armée a mis en déroute un groupe de miliciens de la Force Patriotique Integrationniste du Congo (FPIC) ». À en croire le lieutenant Jules Ngongo, c’était lors d’une patrouille de combat menée dans la zone de Masiya- Nongo- Nyankunde, à cinquante-deux (52) kilomètres au sud de Bunia, chef-lieu de la province. Les forces loyalistes ont mis hors d’état de nuire quatre (4) miliciens FPIC, neutralisé et récupéré deux (2) armes AK-47, ajoute la même source.


Depuis l’arrivée des unités « commando » de l’armée et la déclaration de l’état de siège en Ituri, plusieurs villages jadis occupés par les miliciens sont passés sous contrôle des forces armées nationales. Dans son adresse à la presse, le Lieutenant-général Johny Nkashama, gouverneur militaire de l’Ituri avait indiqué que l’armée congolaise agirait « sans état d’âme » contre ceux qui ne se rangeront pas dans la logique de la paix.

Lire aussi  RDC : Félix Tshisekedi appelle tous les ministres à s'impliquer pour la réussite de l'état de siège

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires