Paris : Arrêté pour une affaire datant de 2015, Boketshu 1er libéré

 

Boketshu 1er dit « Bokesthu Wa yambo », a retrouvé la liberté le vendredi 21 mai après avoir passé quelques jours aux mains de la Police française. Les raisons de son interpellation ne sont liées aux menaces de mort qu’il aurait proféré à l’égard de Félix Tshisekedi en séjour à Paris comme annoncé par certains médias, mais tire ses origines dans une affaire datant de 2015.

Selon Odon Mbo et la famille Boketshu intervenant depuis Kinshasa, l’ancien musicien folklorique désormais sous la casquette d’opposant au régime Tshisekedi, a été placé en garde en vue depuis le 18 mai suite à une affaire de 2015. Boketshu et deux de ses collègues avaient menacé l’ancien Président de la République Joseph Kabila. Les trois collègues ont été dès alors interdit d’entrer en France.

Malgré cette interdiction, Bokesthu s’est retrouvé à Paris alors que la ville accueillait les chefs d’État africains dont Félix Tshisekedi dans le cadre du sommet France-Afrique convoqué par Emmanuel Macron.

Lire aussi  Justice : Le TGI rejette la demande de mise en liberté provisoire de Fortunat Biselele

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires