RDC : les 25 personnes interpellées au Camp Kokolo seront envoyées à Kaniama Kasese

 

La Ministre d’État, ministre de la Justice et garde des sceaux a, lors du quatrième conseil des Ministres levé l’équivoque sur la situation des personnes interpellées au camp Kokolo lors du bouclage opéré par les FARDC le 16 mai dernier où plusieurs arrestations ont été opérées, des armes saisies et des expulsions exécutées. 257 personnes ont été interpellées, 17 armes de guerre individuelle, 56 machettes et armes blanches ont été saisies, et 31 familles installées illégalement dans ce Camp ont été déguerpies.

Parmis les interpellées, seules 25 personnes ont été retenues car ayant des antécédents judiciaires connus et identifiés comme des bandits communément appelés Kuluna. Ces personnes seront transférées au Service National à Kaniama Kasese.

Le Camp Kokolo construit depuis l’époque coloniale pour une population d’environ 16.000 hommes, héberge actuellement plus de 40.000 personnes. Cette situation nécessite des résolutions à court, et à moyen terme afin de soulager les conditions d’hébergement dans ce Camp comme dans toutes les autres garnisons du pays.

Lire aussi  Ituri : Un mort, deux blessés grave et 3 personnes arrêtées dans une tentative de braquage à Mambasa

Le Ministre de la défense a affirmé que les études de faisabilité sont en cours, une fois fini, leurs conclusions seront présentées au conseil des Ministres.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires