Bandundu : Les professionnels de santé décrètent une grève de 3 jours renouvelable

 

Les professionnels de santé, hormis les médecins, ont décrété le mercredi 9 juin 2021, une grève de trois (3) jours, renouvelable. Cette grève concerne notamment les infirmiers du secteur public, les Administrateurs Gestionnaires (AG), les techniciens de laboratoire ainsi les autres acteurs oeuvrant dans le secteur de santé.

Pour l’administrateur gestionnaire Séverin Mbunga, ces grévistes réclament notamment l’allignement des professionnels de santé non pris en charge par l’État, à la prime des risques, la création de deux (2) ministères de santé notamment l’un pour les médecins et l’autre pour les autres professionnels de santé.

De son côté, Huguette Pumbu, représentante de l’Union Nationale des Infirmiers du Congo exige la prise en charge, par l’État, des infirmiers non primés et l’exécution stricte des crédits budgétaires selon les catégories prévues par la loi des finances pour l’exercice 2021.

« (…) Nous exigeons la prise en charge des infirmiers qui, depuis des années, ne n’ont pas droit à la prime des risques, pourtant ils encourent beaucoup des risques dans l’exercice de leur travail. Ils sont tout le temps en contact avec les malades, mais comment expliquer qu’ils ne touchent pas leurs primes, nous voulons la mise en œuvre du protocole d’accord et rapport, l’exécution stricte des crédits budgétaires selon les catégories prévues par la loi des finances pour l’exercice 2021 », a-t-elle déclaré.

Aucun service minimum n’a été organisé, et ce, durant toute la durée de ce mouvement grève.

Il faut dire que cette grève a été observée dans plusieurs provinces de la République. Il s’agit d’un ordre venant de la hiérarchie syndicale.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires