Comm. et médias : Les agents du secrétariat général en sit-in chez Muyaya pour exiger le départ du SG a.i accusé de tentative d’assassinat

 

Le départ de secrétaire général intérimaire André Mutombo Pamba ou rien ! Voilà le message clé que l’on peut retenir des agents du secrétariat général du ministère de la Communication et médias qui sont en sit-in ce jeudi 10 juin 2021 au cabinet du travail du Ministre de tutelle Patrick Muyaya.

Ces agents très furieux qui ne veulent plus d’André Mutombo au secrétariat général de ce ministère, l’accusent notamment de détournement des frais de fonctionnement, la mégestion et tentative d’assassinat du président syndical.

Ils ont également ras-le-bol de leurs conditions socio-professionnelles qui se caractérisent notamment par le manque de meubles de bureau, la quasi absence de salaire pour la plupart d’entre eux, pour ne citer que cela.

 » Nous voulons que le SG ai au secrétariat général de la Communication et médias soit limogé parce qu’il a tué le secrétariat général. Allez observer les bureaux, vous verrez que des agents se mettent sur les bidons de 25 litres. Il (le secrétaire général ai) bouffe tous les frais de fonctionnement qui sortent. Il ne fait que construire des maisons et payer des voitures. Quand les syndicalistes lui ont approché pour en savoir plus, il leur a braqué une arme à feu disant qu’il est luba, frère du Chef de l’État », a dit un manifestant.

Pour sa part, un autre agent, souhait est que « l’administration puisse revêtir de sa plus belle robe. Aujourd’hui, le média ne fonctionne qu’avec une seule direction où le SG ai a nommé ses neveux, c’est vérifiable ».

Selon deux (2) décharges remises à ACTU7.CD, Vital Kabuika qui serait le neveu du secrétaire général en question, aurait reçu deux (2) fois la somme de dix-neuf millions de francs congolais (CDF 19.000.000) auprès de Monganza, comptable public, alors que n’ayant « aucune qualité ».

D’autres faits de détournement des rétrocessions exercice 2017-2021 et menace de mort avec arme à feu, ont été accouchés dans une correspondance du 1er juin 2021 du Syndicat National des Agents Fonctionnaires de l’État et para-étatiques (SYNAFET) destinée au Ministre de la Communication et médias.

Dans la foulée, ces agents laissent entendre que la justice a été également saisie de ce dossier.

 » La justice est déjà saisie, le président syndical est allé en justice et, en attendant la suite de la justice, nous sommes venus voir le Ministre de tutelle pour qu’il puisse nous débarrasser de ce monsieur-là », a lâché Auguy Okohe, agent au secrétariat général de ce ministère.

Pour eux, l’Inspection générale des finances (IFG) sera la bienvenue pour une mission d’enquête au sein de ce secrétariat.

Ces agents entendent repasser tous les jours au cabinet du Ministre Muyaya jusqu’à ce que leur démarche trouvera gain de cause.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires