RDC : Les entreprises Esnap, AUFS, Syntell…en course pour l’obtention du marché de fabrication des permis de conduire biométriques sécurisés avec puce

 

Bientôt les conducteurs des véhicules et autres engins roulants de la RDC, seront appelés à acquérir les nouveaux permis de conduire biométriques avec puce. Le ministre des Transports s’active pour ce faire. Chérubin Okende a entamé des contacts avec des structures qualifiées pour lier l’acte à la parole.

Cinq opérateurs ont été retenus par le Gouvernement du Premier ministre Sama Lukonde, en République démocratique du Congo, au terme de la phase de pré-qualification des sociétés listées pour emporter le juteux marché de confection de futurs permis de conduire biométriques. Ont notamment été retenues dans le trio de tête les sociétés Esnap, AUFS ainsi que le sud-africain Syntell. Cette dernière est déjà présente dans le pays depuis 2016.

Le ministre des Transports Chérubin Okende a reçu, dans son cabinet de travail, les représentants des sociétés désireuses de soumissionner à l’offre sur le marché portant production des permis de conduire biométriques sécurisés avec puce. Il veut également la construction de 20 sites pour la Commission Nationale de Délivrance des Permis de conduire (CONADEP). Sites qui devront être équipés en ressources d’énergie ainsi que la mise en place d’un système de gestion de ces documents.

Au cours de cette réunion, les représentants de différentes sociétés sont venus exposer chacun le projet de son entreprise par sélection tel que prévu par la procédure de passation des marchés publics. C’est seulement à l’issue de cette épreuve que l’entreprise qui répondra aux normes exigées sera retenue. Celle-ci s’engagera à produire au total 5 millions de permis de conduire biométriques avec puce sur une période de 10 ans.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires