RDC : « Il n’y a pas 21 000 militaires à Beni, c’est une magouille » (Félix Tshisekedi)

 

Contrairement aux sources militaires qui avaient annoncé un effectif de 21.000 militaires dans la ville de Beni au Nord-Kivu suite à la situation sécuritaire précaire dans cette région, considérée dorénavant comme la plus militarisée du pays, le Président Félix Tshisekedi a déclaré que c’est annonce est une magouille. Selon le commandant suprême des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) Beni n’a pas vingt et un mille (21 000) militaires tel que connu par les officiels.

Il l’a dit dans un entretien avec les leaders de Butembo-Beni diffusé en direct de la Radio Télévision Nationale Congolaise ( RTNC) ce jeudi 17 juin à Beni où il séjourne. Le Chef de l’État a annoncé qu’un audit des opérations est toujours prévu « bien que cela ne soit pas une priorité ».

« Bien-sûr qu’il faut un audit sur les opérations militaires à Beni, bien que cela ne soit pas ma priorité », a-t-il souligné.


Par ailleurs, le Président de la République a demandé aux leaders communautaires de soutenir les FARDC tout en reconnaissant les erreurs qu’elles ont eues à commettre.

Le Chef de l’État est en visite de travail dans la partie Est de la RDC depuis le début de cette semaine où il profite de son séjour pour notamment évaluer l’état de siège qu’il a décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri pour éradiquer l’insécurité provoquée par des groupes armés.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires