30 juin : Les fêtards désertent les bars et terrasses des avenues Kabambare et Nyangue craignant la Police

 

Les avenues Kabambare, dans la commune de Kinshasa et Nyangue à Lingwala, ont connu un atmosphère tout à fait différent que d’habitude le jour de la fête d’indépendance de la RDC. Et pourtant, habituellement, ces lieux d’ambiance accueillent un grand monde le 30 juin.

Dans l’avant-midi de la journée du 30 juin, les bars et terrasses se trouvant sur Nyangue et Kabambare sont restés fermés suivant les mesures prises par le Président de la République pour protéger la population contre troisième vague de la Covid-19. Seuls les restaurants de fortune dit « malewa » étaient ouverts. Connues pour leur ambiance très mouvementée et fréquentées par plusieurs personnes, les avenues Kabambare et Nyangue ont vécu une journée d’indépendance très timide.

Félix Tshisekedi a pris une série de mesures pour lutter contre la résurgence des cas de la Covid-19 avec les variants indiens et sud africains. Et le Gouverneur de la ville province de Kinshasa a, à son tour, pris des mesures pour accompagner la décision du Président de la République. Gentiny Ngobila a établit des amendes pour les récalcitrants.

Lire aussi  Arrestation des militants de la LUCHA à Beni : le député Nzangi Butundo accuse le maire d'instrumentaliser la justice

Ivan Tshibamba
Stagiaire IFASIC

Lire aussi

Les plus populaires