Santé : Jean-Jacques Mbungani appelle les Congolais à se faire vacciner contre la COVID-19

 

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention appelle les Congolais à se faire vacciner contre la pandémie de la COVID-19 qui est déjà à sa troisième vague depuis sa déclaration le 10 mars 2020 en République Démocratique du Congo (RDC). Il a lancé cet appel à l’issue de la visite d’itinerance qu’il a effectuée jeudi 1er juillet 2021, ensemble avec la Vice-ministre de la santé Véronique Kilumba Nkulu, à la Clinique Ngaliema, à Kinshasa où ils ont visité les malades atteints du Coronavirus.

Faisant d’une pierre deux coups, Jean-Jacques Mbungani et son vice ont aussi reçu la première dose du vaccin AstraZeneca toujours à la Clinique Ngaliema, suitée dans la commune de Gombe.

« Il est important de se faire vacciner. Nous voulons atteindre 25% de la population congolaise vaccinée pour atteindre l’immunité collective. On pousse les personnes qui ont plus de 55 ans à se faire vacciner, celles qui ont des maladies chroniques, le personnel de santé, le personnel de contact, la Police et l’armée. Bref, toutes ces personnes qui sont prises à risque, doivent se faire vacciner », a déclaré le patron de la santé, Hygiène et Prévention devant la presse.

Lire aussi  RDC/COVID-19 : la province du Haut-Katanga, première bénéficiaire de kits de dépistage rapide

Et d’ajouter, « raison pour laquelle, madame le vice-ministre et moi-même avons répondu à cet appel et nous nous sommes vaccinés pour montrer l’exemple à notre population ».

Jean-Jacques Mbungani déplore que « depuis le 10 mars de l’année dernière que la COVID-19 a pris place en RDC, cette maladie a fait un nombre de cas atteint et de décès très élevé ».

« Depuis le 13 mai de cette année, nous sommes à la troisième vague de la pandémie de COVID-19 avec des cas qui ont augmenté et surtout de cas de décès. Nous ne pouvons ne pas réagir. Raison pour laquelle nous motivons la population à accéder au vaccin qui sauvera de vies », interpelle Jean-Jacques Mbungani.

Selon lui, « il est aujourd’hui reconnu au niveau mondial que la vaccination fait partie de la riposte contre la COVID-19. Et, en posant ce geste [recevoir le vaccin], nous voulons aussi encourager le peuple à se faire vacciner », a-t-il conclu.

Lire aussi  Gestion Covid-19/RDC : absence des pièces justificatives, surfacturation, ambulances non réceptionnées...l'IGF accuse Eteni Longondo

Jean-Jacques Mbungani qui a visité la clinique Ngaliema dit rentrer avec la conviction que le gouvernement va appuyer cette structure sanitaire qui reçoit la quasi-totalité de la population de Kinshasa, pour la rendre le plus performant possible.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires