Kasaï/COVID-19 : Le gouvernement ordonne l’arrestation des personnes sans masque

 

Suite à la montée débordante de cas de COVID-19 dans la province du Kasaï, le gouvernement provincial vient d’ordonner l’arrestation des personnes non porteuses des masques, l’une des mesures barrières rendue obligatoire par le gouvernement central pour lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus sur toute l’étendue de la province.

Dans un message adressé à la population du Kasaï, le ministre provincial ad intérim de la santé, Jean Dellor Kabamba a déploré que le port des masques est de plus en plus négligé par la population. Ainsi la nécessité est d’ordonner à la Police, l’arrestation immédiate de tout récalcitrant. Par cette décision, l’exécutif provincial entend inciter la population à respecter les gestes barrières.

« Chaque jour qui passe, la province enregistre plusieurs cas positifs de COVID-19. Nous avons de plusieurs manières sensibiliser la population sur le respect des gestes barrières, avec la société civile, les organismes internationaux, les ONG locales et les différentes couches sociales, mais cette dernière semble négligée, pendant que le cumul ne fait que accroître », s’inquiète le ministre Jean Kabamba.


À lui d’ajouter, « les amendes que paierons les récalcitrants seront appréciées par la justice, puis versées au trésor. C’est aussi une manière d’augmenter les recettes de l’État ».

Lire aussi  COVID-19 : Le Kasaï-Oriental franchit la barre de 30 personnes contaminées

La province du Kasaï fait partie des entités de la République Démocratique du Congo (RDC) complément touchées par cette pandémie. Plusieurs cas de décès sont enregistrés parmi plusieurs autres cas confirmés positifs au Coronavirus.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires