Beni/État de siège : L’armée présente trois bandes des inciviques dementelées à la presse

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont présenté trois (3) bandes d’inciviques la soirée de jeudi 15 juillet 2021 en ville de Beni au Nord-Kivu à la presse.

A en croire Antony Mualuchayi, le porte-parole des opérations sokola 1 Grand Nord, le premier groupe était arrêté le 08 juillet à Kasindi au territoire de Beni, essentiellement composé des femmes. Et d’ajouter que la cité frontalière de Kasindi demeure la porte de recrutement des collaborateurs des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Poursuivant, Antony Mualuchayi affirme que le deuxième groupe dementelé est celui des terroristes DAECH-RDC dont un homme connu sous le nom de Kambale Ngahangondi arrêté à Kabasewa dans l’axe Mwalika en territoire de Beni avec une arme de type AK-47 .


 » (…) Il a participé dans plusieurs massacres, c’est un ADF actif. Mais grâce à ce Monsieur, nous avons des renseignements sur les collaborateurs des rebelles ADF dans la localité de Mwalika. La plus part de collaborateurs des ADF sont des chefs des villages, des localités. Nous avons arrêté au moins treize (13) chefs des villages (…) », a-t-il rassuré.

Lire aussi  Parc des Virunga : Un écogarde tué dans une nouvelle attaque "violente" des ex-combattants M23 à Rutshuru

Anthony Mualuchayi précise par ailleurs que le troisième groupe était arrêté mercredi 14 juillet dernier à la barrière de Biakato en Ituri, comme des présumés poseurs des bombes en ville de Beni.

Ce cadre de l’armée en ville de Beni appelle la population locale à une franche collaboration pour aboutir à la paix tant recherchée dans la zone.

Il sied de rappeler que ces arrestations sont les fruits de l’état de siège décrété par le Chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi pour éradiquer l’insécurité grandissante dans les provinces Nord-Kivu et de l’Ituri.

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires