Nord-Kivu : la marine ougandaise arrête 27 pêcheurs congolais sur les eaux du lac Édouard

 

27 pêcheurs congolais ont été arrêtés par la marine ougandaise la mâtinée de dimanche 18 juillet dernier sur les eaux du lac Édouard, au Nord-Kivu puis acheminés à la prison centrale de Katwa, située dans le district de Kasese en Ouganda.

Cette information est livrée à ACTU7.CD ce lundi 19 juillet par Aimé Mbusa Mukanda, un des notables de Rutshuru qui indique qu’au côté de ces pêcheurs, figurent 9 pirogues et affirme que « la marine ougandaise est devenue des pirates sur les eaux du lac Édouard ».

« Ce qui se passe sur les eaux du lac Édouard c’est devenu du kidnapping. La marine ougandaise déborde les frontières congolaises pour venir tracasser les pêcheurs congolais sur notre côté congolais. Le lac Édouard est divisé en deux dont la partie ougandaise est 25 % puis congolaise 75%. La mauvaise gestion du lac Édouard est la source des tracasseries et la source d’insécurité sur le lac Édouard », a-t-il dit.

Lire aussi  État de siège : Nommé Maire de Butembo, le Colonel Katunda Sébastien meurt avant d'être installé

Ce notable indique par ailleurs que les ougandais ont modifié les limites entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda en déviation de la rivière Ishasha en plein Parc national de virunga dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Aimé Mbusa Mukanda souligne que la marine ougandaise libère les pêcheurs congolais moyennant des rançons.

Il sied de rappeler que 92 pêcheurs congolais restent détenus en Ouganda ainsi que plusieurs biens saisis.

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires