Lutte contre la criminalité et le terrorisme : La RDC et les Émirats Arabes Unis se serrent les coudes

 

Désormais, la République Démocratique du Congo (RDC) peut compter sur sa coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire avec les Émirats Arabes Unis, pour tenter de juguler le terrorisme et autres crimes qui frappent le pays.


Cette question était en discussion ce lundi 02 août 2021 au cours d’un échange entre le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et le Major-général Ahmed Nader Al Raisi, inspecteur général du ministère de l’intérieur des Émirats Arabes Unis, à la cité de l’Union Africaine.

« Il s’agit d’un ennemi commun (crimes et terrorisme, ndlr) qu’il faut combattre ensemble », c’est en ces termes que s’est exprimé l’officier général des Émirats Arabes Unis qui était conduit auprès du Commandant suprême des Forces Armées par le général Célestin Kanyama, chargé de formation à l’académie de Police en RDC.



À en croire le ministre de l’Intérieur des Émirats Arabes Unis, « le Président Félix-Antoine Tshisekedi a été très réceptif et a promis son soutien total à cette initiative qu’il a encouragée ».

Par ailleurs, le Major-général Ahmed Nader Al Raisi a laissé entendre que les deux (2) pays sont déterminés à se serrer les coudes dans les domaines de formation, d’échange d’informations et de tout mettre en oeuvre pour moderniser l’académie de police et RDC.

Plusieurs cas de terrorisme sont signalés en RDC, plus souvent dans la région de l’Est. Il y a quelques mois, la ville de Goma (Nord-Kivu) était réputée « capitale du crime » en raison de la fréquence de cas de criminalité qui y était recensée.

Dans la même région, les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) qui, depuis plusieurs années, causent la terreur dans le chef de la population, ont été désignés par le département d’État Daech Iraq et Syrie-République Démocratique du Congo (Daech-RDC) en tant qu’organisations terroristes étrangères (FTO) en vertu de l’article 219 de la loi Immigration and Nationality Act, telle que modifiée.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires