Nord-Kivu : Déjà 10 morts depuis le déclenchement de la grève des infirmiers à Mangurudjipa

 

Au moins une personne meurt par jour à l’hôpital général de référence de Mangurudjipa dans le territoire de Lubéro en chefferie des Bapere au Nord-Kivu, depuis le déclenchement de la grève des infirmiers et personnel de santé administratif non médecin suite à une mauvaise prise en charge médicale.

Cette statistique a été livrée à ACTU7.CD après une réunion d’évaluation tenue le vendredi
13 août 2021. La société civile locale livre cette nouvelle au dixième jour de cette série de grève qui s’avère très compliquée à l’endroit de la population « sous l’oeil impuissant des autorités du pays ».

Cette structure citoyenne de la place appelle les autorités compétentes à un dialogue afin de trouver une réponse palliative et les grévistes revoir la stratégie de grève sèche pour épargner les innocents des conséquences fâcheuses.


Signalons que c’est depuis le 2 août dernier que les infirmiers et personnel de santé administratif non médecin, ont déclenché un mouvement de grève sèche sur l’ensemble du pays pour réclamer la prime de risque et l’augmentation de l’enveloppe salariale.

Lire aussi  Beni : Après plusieurs jours de captivité, un docteur remis en liberté à Kabasha

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires