Politique : Christophe Bahati « un gros poisson à pêcher pour certains partis politiques » (tribune)

 

Très connu pour ses capacités mobilisatrices et son dynamisme, Christophe Bahati, cadre du Mouvement Lumumbiste Progressiste, parti politique cher à Franck Diongo, est convoité par certains partis politiques qui braquent déjà les yeux doux sur lui comme un gros poisson dans la mer.


Plusieurs sources concordantes renseignent que plus de cinq partis politiques ont tenté de s’intéresser à lui, en l’occurrence Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, Union pour la nation Congolaise de Vital Kamerhe, AFDC de Modeste Bahati Lukwebo, CDER de Jean-Lucien Bussa ainsi que la DCU de Vidiye Tshimanga. De plus, certains partis politiques alliés du Front Commun pour le Congo.

Pendant ce temps, ça saute aux yeux que Christophe Bahati ne se fait plus voir et devient inactif au sein de son parti quand bien même, il n’a pas encore dit son dernier mot.


Tout porte à croire qu’Ensemble pour la République et l’AFDC seraient bien partis pour convaincre celui que les habitants de Lukunga ont surnommé  » Vin Nouveau » à adhérer et garantir un siège national à Kinshasa à Lukunga en 2023.

Contacté, « le gros poisson du Mouvement Lumumbiste Progressiste a préféré garder silence avant de promettre de réagir dans les prochains jours.

Il sied de rappeler que Christophe Bahati avait postulé comme candidat député aux législatives de 2018 pour la circonscription électorale de Lukunga, mais à cause de la décision prise par Franc Diongo qui était en prison en ce moment-là, toutes les listes MLP ont été retirées.

J. Tembwe

Lire aussi

Les plus populaires