Programme DDRC: Les Jeunes Leaders de l’Ituri « mettent en garde ceux qui veulent retarder le processus »

 

« Les Jeunes Leaders », une structure informelle implantée dans la province de l’Ituri, se sont exprimés sur les récentes nominations des responsables du programme Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et Stabilisation (PDDRC-S).

Pour ces jeunes, le temps n’est plus à examiner le passé des animateurs de ce programme. Dans une déclaration rendue publique ce lundi 16 août 2021, « Les Jeunes Leaders » indiquent « mettre en garde » tous ceux qui rappellent le passé de Tommy Tambwe, coordonnateur national dudit programme, dans le but de « retarder le processus ».

« (…) Reconnaissant les capacités du coordonnateur national (…) nous n’avons aucun doute s’agissant de la réussite de ce programme (…) Nous mettons en garde ceux qui veulent encore retarder ce processus en diabolisant la nominaton faite par Chef de l’État et qui a jeté son dévolu sur Monsieur Tommy Tambwe Ushindi Emmanuel comme coordonnateur national », écrit Christian Shauri, responsable de cette structure.


Par ailleurs, cette structure « demande à ceux qui sont entrain de fouiner dans le passé du coordonnateur national du DDRCS, pour envisager salir sa personnalité ou bloquer son élévation de cesser ». Pour ces jeunes, « l’on devrait compter sur le présent de l’homme, son savoir-faire et son savoir-être ».

Lire aussi  Butembo : Le parlement débout de Furu "exige la levée du couvre-feu dès ce vendredi"

« (…) Nous demandons au Président de la République de ne pas céder aux caprices des aigris qui ambitionnaient aussi ce poste et de déjouer ce jeu des ennemis de la paix qui veulent retarder l’effectvité de ce programme soutenu par la grande majorité de la population du Congo (…)Nous en profitons pour demander à tous les groupes armés de se rendre, de déposer les armes et d’adhérer au programme DDRCS pour qu’ensemble nous puissions développer notre pays », lit-on dans ce document dont une copie est parvenue à ACTU7.CD

Enfin, ces jeunes appellent le coordonnateur national du programme DDRC-S et ses adjoints « d’éviter de tomber dans le piège de ceux qui veulent les distraire par des déclarations dans les médias » et de se « mettre au travail ainsi que nommer tous leurs collaborateurs, à tous les niveaux ».

Depuis sa nomination à la tête du programme DDRC-S, Tommy Tambwe Ushindi est sous le feu de critiques. Son passé lié aux groupes armés a refait surface au lendemain de sa nomination par le Président Félix Tshisekedi.

Lire aussi  Panique à Goma et ses environs : Le Gouverneur militaire "appelle la population à résister à l'ennemi"

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires