RDC : LAMUKA aile Fayulu devant la presse ce mardi

 

La plateforme LAMUKA dirigée par le tandem Fayulu-Muzito sera devant la presse ce mardi 24 août 2021, à 13 heures 30 au siège de Nouvel élan, parti politique de l’ancien Premier Ministre Adolphe Muzito à Kinshasa/Gombe. Cette annonce est contenue dans un communiqué de presse transmis à ACTU7.CD.

« Nous portons à la connaissance des Congolaises et Congolais en général et des Kinoises et Kinois en particulier, que les Leaders de LAMUKA seront devant la presse demain, mardi, le 24 août 2021 à 13h 30, au siège de Nouvel élan », annonce Blanchard Mongomba, porte-parole du coordonnateur de LAMUKA, Adolphe Muzito.

De quoi sera-t-il question ?


Rien n’a filtré dans ce communiqué signé depuis le 23 août par le secrétaire général de Nouvel élan. Mais visiblement, ce point de presse pourrait brosser les enjeux politiques de l’heure caractérisés par la crise entre Confessions religieuses autour de la désignation du successeur de Corneille Nangaa à la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Lire aussi  Beni : Plusieurs batteries de machines à plat, le déroulement du vote retardé à Oïcha

Sur cette question, la position de LAMUKA aile Fayulu est connue : Pas une CENI « politisée », situation qui selon Fayulu et Muzito est consacrée par l’actuelle loi portant organisation et fonctionnement de cette institution d’appui à la démocratie.

LAMUKA aile Fayulu va-t-elle revenir sur sa position ?

Les confessions religieuses, principalement la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) reprochent à cette plateforme d’opposition son radicalisme sur cette question. Si selon Fayulu et Muzito, il faut une loi consensuelle sur la CENI, les choses avancent avec le groupe des 6 [Confessions religieuses] qui demande à l’Assemblée Nationale d’entériner le candidat président de la CENI qu’ils ont désigné derrière le dos de la CENCO et l’ECC.

Autre enjeu

Abandonnés par Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi qui ont rejoint l’Union sacrée de la Nation de Félix Tshisekedi, Fayulu et Muzito s’estiment être les seuls à engager LAMUKA. Depuis lors, il se partage la coordination de cette plateforme créée à Genève en 2018. Ce point de presse pourrait aussi consacrer la passation du flambeau entre les deux « héritiers » de LAMUKA. Ainsi, Adolphe Muzito qui assure la coordination du présidium de LAMUKA pourrait donc passer le relais à Martin Fayulu, président de l’ECIDé (Engagement citoyen pour la démocratie et le développement).

Lire aussi  Propos de Tshisekedi contre l'Église catholique : "Il parlait avec rage, il était dans ses émotions, l'Église reste dans sa position" (Donatien Nshole)

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires