Présidence : le Général Franck Ntumba « victime d’une campagne d’intoxication dans les réseaux sociaux »

 

Qui en veut au Général Franck Ntumba, le chef de la Maison militaire du Chef de l’Etat ? Pourquoi la présence de ce valeureux et loyal officier militaire aux côtés du Commandant Suprême des FARDC et de la PNC dérange-t-elle ? Ces questions et beaucoup d’autres encore méritent d’être posées au regard des attaques enregistrées ces derniers temps dans la presse contre ce haut officier militaire.


En effet, sans avancer des arguments solides, les commanditaires de ces articles spéculent dans le vide pour chercher à nuire à ce stratège militaire à qui le chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, a fait appel pour le conseiller en matière militaire. Et pour nuire au Général Franck Ntumba, les auteurs de ces articles vont jusqu’à dire que cet officier miliatire n’entretient pas de bonnes relations avec la haute hiérarchie miliatire du pays. Là aussi, ils ne donnent aucun élément pour soutenir leur allégation. Ils vont jusqu’affirmer que le Général Farnck Ntumba pourtait pourrait être nommé gouverneur de l’Ituri et du Nord-Kivu, deux provinces actuellement sous administration militaire à la suite de la déclaration de l’état de siège. Or, les deux provinces sont déjà dirigées par deux vaillants milaitaires. « Le chef de l’Etat qui travaille avec le Général Franck Ntumba n’a pas besoin de lire la presse s’il va de debarasser de lui… Sil le garde encore àses côtés, ce qu’il lui fait entièrement confiance », argumente un analyste avec qui nous avons échangé.

Affirmer que le Général Franck Ntumba pourrait être remplacé par le Général Luboya alors que ses prestations de ce dernier en Ituri sont plus qu’honorables, c’est être ignorant de la confiance que le chef de l’Etat a placé à l’actuel Gouverneur de la province de l’Ituri.



Qui veut déstabiliser Fatshi ?

En ce moement où le Chef de l’Etat congolais et Commandant Suprême des FARDC et de la PNC est concentré sur les opérations militaires lancées dans les Provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, chercher à déstabiliser son conseiller militaire, c’est vouloir saboter l’action lancée par Félix-Antoine Tshisekedi pour ramener la paix dans l’Est de la RDC.

Car, en ce moment où l’intention du locataire du Palais de la Nation est tournée vers l’Est du pays, le Général Franck Ntumba reste l’un des collaborateurs le plus consulté par le chef de l’Etat.

Oeuvre des chasseurs des postes

Selon des sources généralement bien renseignées, la mission poursuivie par les auteurs de ces articles est liée à la lutte de positionement au sein des FARDC. Ainsi, comme il se murmure que le chef de l’Etat devrait procéder prochainement à des nominations au sein de l’Armée, tous les coups sont donc permis pour nuire à telle ou telle personne considérée- parfois à tort – comme son adversaire.

Au lieu de chercher à diaboliser le chef de la Maison militaire du chef de l’Etat, d’aucun devrait donner le meilleur de lui-même là où il sert le pays afin de mériter des autorités du pays. Le reste est tout simplement diabolique.

CP

Lire aussi

Les plus populaires