Kasaï : Le Gouvernement central dote la province de 40 tonnes de médicaments pour prévenir les effets de la pollution

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a, par l’entremise de son ministère de la Santé publique, déployé quarante (40) tonnes de médicaments pour prévenir les effets de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa, après la consommation de cette eau.

La remise de ces produits a lieu le mercredi 1er septembre 2021, à l’hôpital général de référence de Tshikapa (Kasaï). Selon le Docteur Julien Tawou, représentant du Ministre de la Santé et expert à ce ministère, cette dotation « permettra à lutter contre la diarrhée remarquée à Ilebo, infections génitales, la Covid-19 et la malaria ; et les matériels pour l’installation des forages d’eau, étant donné que la plus grande population riveraine utilise l’eau de la rivière Kasaï et Tshikapa ».

Ces médicaments seront stockés à la Centrale de Distribution des Médicaments essentiels (CEDIMET). Au nom du Gouvernement provincial, le Ministre Hubert Ngulandjoko a remercié le Chef de l’État pour son implication et d’avoir intervenu au bon moment avec 40 tonnes de médicaments pour le bien être de la population du Kasaï.

Lire aussi  RDC : Fin de l'épidémie d'Ébola au Nord-Kivu et en Ituri (officiel)

Pour rappel, le VPM et Ministre de l’Environnement Ève bazaïba avait, dans sa conférence de presse tenue dimanche 29 août dernier à Tshikapa, promis que « le Gouvernement central devrai mettre à la disposition des victimes un lot de produits pouvant le permettre à lutter contre les effets de cette pollution ».

Il est sied de rappeler que plus de quatre mille (4000) personnes ont été touchées par les effets collatéraux de la pollution de la rivière Tshikapa.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires