Ass. Nat : « La priorité sera accordée à l’examen et vote du projet de loi des finances de l’exercice 2022 » (Christophe Mboso)

 

Le Président de la chambre basse du parlement Christophe Mboso a dévoilé la priorité de la session de septembre qui est essentiellement budgétaire. C’était lors de son discours d’ouverture devant les députés nationaux ce mercredi 15 septembre 2021.

Selon le speaker d’Assemblée nationale, la priorité sera accordée à l’examen et vote du projet de loi des finances de l’exercice 2022. Néanmoins, le président subordonne cet examen et vote à l’examen du projet de loi des finances de l’année en cours au vote préalable de la loi portant reddition des comptes pour l’exercice clos.

Mboso N’kodia s’est félicité du fait que l’examen du projet de loi des finances de l’exercice 2022 va intervenir dans un contexte de stabilité des principaux indicateurs du cadre macroéconomique tel que décrit en août 2021 par le comité de la politique monétaire de la BCC.


L’Assemblée nationale exhorte cependant le gouvernement à prévoir, dans le projet de loi des finances de l’exercice 2022, des ressources suffisantes pour le financement des projets à impact rapide sur la production interne des denrées alimentaires de consommation courante et leur acheminement vers les centres de consommation afin d’économiser les devises affectées à l’importation de ces denrées alimentaires.

Lire aussi  Kamitatu : "la nouvelle coalition en gestation appelle beaucoup de retenue et d’humilité"

Par ailleurs, l’Assemblée nationale souhaite que ce projet de budget soit pro-social pour permettre au peuple congolais de jouir concrètement des promesses que lui a faites le président de la République dans son discours d’investiture et aussi pour la matérialisation du programme sur base duquel l’Assemblée national a investi le Gouvernement.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires