Beni : Une organisation des droits de l’homme notifie « trente ménages cambriolés à l’espace de huit jours » à Oïcha

 

Le Centre pour la Proposition des Droits Humains (CPDH) a documenté, à l’espace de huit (8) jours, plus au moins trente (30) ménages menacés par les hommes non autrement identifiés porteurs d’armes à feu à Oïcha situé dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

À en croire Syayira Darius, coordonnateur de cette structure citoyenne, ces inciviques ont vidé plusieurs biens de grandes valeurs de la population d’Oïcha durant seulement huit (8) jours.

« J’appelle la population à la vigilance et à une franche collaboration avec les services de sécurité de notre entité. Nous appelons les autorités d’Oïcha de s’impliquer dans les affaires de sécurité pour éradiquer les différents cas des cambriolages », a-t-il lancé.


La société civile de Beni avait décrété deux (2) journées de grève suite à la recrudescence de cas des cambriolages dans plusieurs quartiers de la ville de Beni y compris dans le territoire de Beni durant cette période de l’état de siège décrété par le Chef de l’État pour éradiquer l’insécurité dans la région.

Lire aussi  Beni : 2 combattants ADF capturés par l'armée à Loselose

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires