Bukavu : La RN5 barricadée par des jeunes à Panzi pour dénoncer l’insécurité dans leur entité

 

La situation est tendue sur la route nationale numéro cinq (RN5) au niveau de Kamagema dans le quartier Panzi en commune d’Ibanda depuis l’après-midi de ce mercredi 22 septembre 2021.

À la base, la dénonciation des manifestants, en majorité des jeunes, de l’insécurité grandissante dans leur entité.

Le vice-président de la société civile de Panzi Murhula Machumbiko, explique à ACTU7.CD que les manifestants réclament aussi l’augmentation des éléments de la Police pour renforcer la sécurité de la population civile.


«Il vous souviendra que, dans la nuit du dimanche au lundi, que plus de quatre maisons ont été visitées par les voleurs à main armées dont une somme importante et des téléphones emportés et une personne touchée par balle au niveau du cou répondant au nom de Focas, commissionnaire de son état qui a rendu l’âme le lundi dans la soirée à l’hôpital général de Bukavu. Nous présentons nos condoléances à la famille éprouvée », a-t-il confié.

Lire aussi  Ituri : un milicien CODECO tué par des manifestants à Mongwalu

Sylvestre Mushagalusa, un des manifestants joint au téléphone, indique qu’une autre personne, enseignant de son état, a été tué le lundi dernier et son corps a été retrouvé à Mulungulungu toujours à Panzi mardi 21 septembre et enterré ce mercredi 22 septembre 2021.

Pour l’instant, il est difficile pour les véhicules qui quittent Bukavu pour la partie sud de la province notamment à Uvira et vice versa de traverser cet endroit.

La situation sécuritaire reste perplexe dans plusieurs coins de la ville de Bukavu où des bandits armés attaquent des citoyens, voire des églises ; le cas de la paroisse catholique de Kadutu où les prêtes ont été visités par des malfrats la nuit de lundi à mardi 21 septembre, emportant au passage argent, téléphones et autres biens.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires