EPST : Tony Mwaba appelle les acteurs et partenaires à l’éducation à intérioriser la nouvelle approche de la Promotion scolaire axée sur les résultats

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique Tony Mwaba Kazadi a procédé au lancement des assises de la Promotion scolaire nationale, ce mercredi 22 septembre 2021. Ces assises qui vont durer trois (3) jours sont axées sur le thème « Rigueur et excellence pour le redressement de l’enseignement en RDC » .

Tony Mwaba Kazadi souhaite que la Promo scolaire soit transformée en une revue annuelle des performances, c’est-à-dire à une occasion où l’on procède, à tous le niveau de l’administration du ministère de l’EPST, à une évaluation des réalisations au cours de l’année scolaire achevée tant au niveau provincial et que national ; et d’autres part dans la planification de l’année scolaire prochaine, sur les bases des plans opérationnels de chaque service. Il a exigé aux partenaires nationaux et internationaux d’intérioriser la nouvelle approche de la Promo scolaire « qui est axée sur les résultats ».

En rapport avec la gratuité de l’enseignement, Tony Mwaba a demandé l’attention de tous les participants à la Promo scolaire à veiller sur l’exécution de ce programme sur l’ensemble du pays.

Lire aussi  Ituri : Rentrée scolaire hypothétique dans la sous-division Mambasa 2 (Biakato)

Pour le secrétaire général a.i à l’EPST Christine Nepa Nepa Kabala, le thème s’inscrit dans la continuité des éditions précédentes et répond aux stratégies sectorielle de l’éducation et formation 2016-2025, des acteurs et partenaires éducatifs, du niveau tant national que provincial.

La promotion scolaire 2021 a pour objectif « engager le ministère de l’EPST dans la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire ; évaluer la marche vers la maîtrise et la généralisation de la revue annuelle de personnes ; identifier les antivaleurs à la base du dérapage dans le sous secteur de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique ainsi que les moyens de s’en sortir ».

Trois cents cinquante (350) personnes, cadres du ministère, partenaires éducatifs et invités provenant des structures partenaires du système éducatif prendront part à ces assises de trois (3) jours.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires