Grève des infirmiers et afflux des déplacés : La cité de Mambasa au bord d’une catastrophe humanitaire

 

La cité de Mambasa, à près de cent soixante (160) kilomètres au sud de Bunia, dans la province de l’Ituri, frôle une catastrophe humanitaire avec notamment l’afflux des déplacés venus de la région de Komanda et ses environs suite à l’insécurité grandissante dans cette partie du territoire d’Irumu.

En plus de cet afflux massif et incessant des déplacés, le territoire de Mambasa connaît une grève sèche du personnel de santé dans les structures sanitaires officielles. Plusieurs familles de déplacés visitées par ACTU7.CD ce week-end ont témoigné enregistrer déjà des malades notamment les femmes et les enfants. Ces déplacés indiquent ne pas avoir les moyens de faire soigner leurs membres de famille dans les structures sanitaires privées.

Outre l’absence de toute assistance humanitaire, les déplacés venus de Komanda feront également face à la rude épreuve de l’inscription de leurs enfants dans les écoles de Mambasa. Des écoles qui souffrent de l’insuffisance des locaux pour accueillir leurs élèves en temps normal.

Lire aussi  Ituri : La femme enlevée par des bandits armés à Some libérée après paiement d'une rançon de 3000 USD

Des sources concordantes, l’on apprend que la coordination territoriale de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) vient de lancer une campagne de collecte des biens en faveur de ces déplacés dont le nombre ne cesse de croître chaque jour.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires