Ituri : Trois personnes suspectées de travailler pour les ADF et leurs effets présentés au Gouverneur militaire

Une femme d’une cinquantaine d’années et son complice, soupçonnés de travailler pour les combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont été présentés au Lieutenant-général Johnny Nkashama Luboya, Gouverneur militaire de l’Ituri, dans l’après-midi de ce mercredi 6 octobre 2021.


 

D’après les services de sécurité, cette femme avait été arrêtée à Mahagi avec, en sa possession, plusieurs cartes d’électeurs et une carte d’identité ougandaise. Elle serait venue de Beni (Nord-Kivu) et a été hébergée à Bunia par un certain Mumbere qu’elle a fini par recruter en temps que chauffeur. Deux (2) hommes présentés comme complices de cette dame ont également été montrés à l’autorité provinciale. Cette femme aurait une expérience de plus de vingt (20) ans au service des ADF, ajoutent les mêmes sources.

Une voiture avec à son bord des vivres, des munitions, des couteaux et plusieurs autres effets militaires ont été également présentés au Gouverneur militaire entouré de certains membres du conseil provincial de sécurité et quelques curieux.


Saisissant cette occasion, le porte-parole militaire de l’Ituri a regretté la complicité locale avec les groupes rebelles et appelé la population à se désolidariser de ces groupes armés et à soutenir l’armée loyalistes dans ses opérations contre ces rebelles.

Ces personnes arrêtées devront être remises aux autorités judiciaires militaires pour connaître leur sort. Il y a quelques jours, l’armée a mis la main sur une quarantaine des miliciens dans la région de Komanda (Irumu). Ces miliciens présumés sont tous « enfants du milieu » selon l’armée.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires