Kwilu: Malgré la décision du Ministre de désactiver les enseignants grévistes, « la grève n’est pas levée » (Syndicat)

 

Les enseignants du secteur public maintiennent toujours la grève malgré la décision du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) de remplacer les enseignants absents au lieu de travail par les nouvelles unités.


Pour le président du syndicat des enseignants du Kwilu Jules Mokonzi, il revient à la synergie des délégués syndicaux provinciaux, lors de l’Assemblée générale, de tirer les conséquences de la décision du Ministre sectoriel.

« Nous avons reçu ce texte-là, c’est-à-dire le message du ministre national, nous avons dit aux autorités scolaires d’ici que la décision de la grève n’était prise par le comité provincial ou urbain, mais c’était au cours d’une grande assemblée. Comme nous l’avions eu, nous allons transmettre l’information à qui de droit, c’est-à-dire à l’Assemblée générale qui va analyser ce message et prendre une position commune », a-t-il déclaré


Il a en outre fustigé la décision du Ministre Tony Mwaba qui, selon lui, est de nature à forcer les choses.

« Ce que le Ministre fait n’est pas bon. Il y a un problème qui se pose, on cherche des voies et moyens pour le résoudre au lieu de chercher à forcer les choses, en faisant ceci ou cela. Admettons que tous les enseignants restent à la maison, on va constater l’absence de tous les enseignants, est-ce une façon de résoudre le problème ou une façon d’aggraver la situation », s’est-il indigné.

Depuis le lundi 04 octobre 2021, jour du lancement officiel de la rentrée scolaire sur toute l’étendue nationale, il n’y a toujours pas d’engouement des bleus et blancs dans la province du Kwilu.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires