UNC : Vital Kamerhe constate que les caisses sont vides, les mandataires du parti ne se cotisent pas (Document)

 

Les caisses de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) sonnent creuses. C’est du moins le constat fait par Vital Kamerhe, le jeudi 7 octobre, lors d’une réunion qu’il a eue avec le secrétaire général du parti, Billy Kambale. « C’est avec regret que le président national constate un manque de volonté dans le chef de certains de nos mandataires de s’acquitter de leurs engagements envers le parti », rapporte un communiqué de presse sanctionnant cette rencontre.


Face à cette situation, Vital Kamerhe fait savoir que « point n’est besoin de rappeler que les cotisations mensuelles sont une obligation statutaire et opposable à tous les membres du parti. Tout parti politique fonctionne avec les cotisations, dons et legs se ses différents membres ». Il rappelle, de ce fait, aux membres de l’UNC que « ce communiqué tient lieu de dernier avertissement » et charge le trésorier général de reprendre le recouvrement de tous les arriérés et la perception des cotisations mensuelles.

Cette rencontre entre Vital Kamerhe et Billy Kambale, soutient le communiqué de l’UNC, a tourné également autour de deux autres points. Il s’agit des récentes sorties médiatiques de certains membres et cadres du parti et les conclusions du rapport de la commission chargée de la gestion des ambitions au sein des différents ministères.



En ce qui concerne les sorties médiatiques, les deux autorités de l’UNC ont constaté « des largesses qui, dans certains cas, seraient passibles à des sanctions au niveau de la commission de discipline ». Le président national attire l’attention des membres, cadres et militants de s’en tenir désormais à la ligne communicationelle du parti, « la discipline étant la règle d’or qui doit être de stricte observance au sein de l’UNC ».

Vital Kamerhe a estimé que cette option « n’exclut pas le fait que les différents membres du parti continuent à discuter sur des questions d’intérêt commun au sein de leurs structures respectives ». Ceci, explique-t-on à l’UNC, « pour permettre à la Direction politique nationale et au secrétariat général de tenir compte de leurs désidératas dans les options à lever et qui engagent le parti dans son ensemble ». De ce qui précède, Vital Kamerhe recommande à tous les membres du parti l’observance des statuts et règlement intérieur.

Un des partis phares de l’Union sacrée, l’UNC de Vital Kamerhe gère le pays ensemble avec l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et les autres forces politiques acquises à la cause de la plateforme de Félix Tshisekedi.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires