Après Aimé Boji, c’est Baudouin Mayo qui contredit B. Kambale :  » L’état de siège n’est pas une baguette magique »

La crise est maintenant visible au sein de l’Union pour Nation Congolaise (UNC), les cadres du parti ne sont plus en odeur de sainteté. Cela, après le tweet de Billy Kambale, secrétaire général de la famille politique chère à Vital Kamerhe, sur « l’échec » de l’état de siège décrété au Nord-Kivu et en Ituri par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi.


Après la réaction du Ministre d’État, Ministre du Budget et cadre de l’UNC Aimé Boji Sangara qualifiant les propos de Billy Kambale « d’antipatriotisme », c’est le tour de Jean Baudouin Mayo , Ministre honoraire du Budget et cadre du parti de Vital Kamerhe de contredire le SG.

Pour ce haut cadre de l’UNC, « l’état de siège n’est pas une baguette magique. Il est l’expression de la volonté du peuple congolais de pacifier l’Est du pays. Il est donc un processus et détermination. Ensemble derrière le Chef de l’État, nous y arriverons malgré les complicités internes », a-t-il précisé.



Et d’ajouter :  » Le camp officiel de l’UNC est l’Union Sacrée de la Nation (USN), à moins que vous ayiez changé personnellement votre camp à l’insu du parti », a répondu Jean Baudouin Mayo sur compte Twitter.

Avec toutes ces différentes sorties, il ne suffit pas de porter des lunettes pour voir la crise qui sévit au sein de l’UNC de Vital Kamerhe. Le péché de Billy Kambale est d’avoir qualifié l’état de siège décrété par Félix-Antoine Tshisekedi d’un échec, chose que certains cadres de ce parti membre de l’Union sacrée désapprouvent totalement.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires