« Accusée à tort d’avoir géré les fonds RAM », la DG de Best Consulting Isabelle Kibassa Maliba « menace de saisir la justice »

C’est depuis quelques temps que le nom de la Directrice générale de Best Consulting est cité « à tort » dans le dossier RAM (Régistre des Appareils Mobiles). Selon ces personnes « mal intentionnées et bien identifiées » qui se sont exprimées par le canal des réseaux sociaux et certains médias, Isabelle Kibassa-Maliba aurait géré les fonds générés par le RAM.

Voilà la raison d’être d’une mise au point transmise ce vendredi 15 octobre 2021 à ACTU7.CD. La cellule de communication de ce bureau d’étude a, dans ce document, « apporté un démenti formel sur des allégations confirmées par ses bourreaux, aussi sur les faits qu’elle se serait servie des frais de la rémunération RAM pour des fins personnelles ».

« Le Directeur General de Best Consulting Madame Isabelle Kibassa-Maliba, n’a jamais travaillé de près ni de loin avec le ministère des PT-NTIC ni encore moins avec l’ARPTC; toutes les actions et projets menés par Madame le Directeur General de Best Consulting Isabelle Kibassa-Maliba depuis la création de BEST Consulting jusqu’à ce jour, sont réalisés avec ses propres moyens », fait noter ce document.


Avant de souligner : « rappelons aussi que Madame Isabelle Kibassa-Maliba fut députée provinciale du Brabant Wallon en Belgique de 2012 jusqu’à ce qu’elle démissionne en 2021. Madame Isabelle Kibassa-Maliba n’a jamais géré le fonds de la rémunération du RAM comme certains médias et autres journalistes racontent ».

Dans ce contexte, Isabelle Kibassa-Maliba, à travers sa cellule de communication estime que « ceux qui se donnent le luxe de relayer ces articles et images dans la presse dans l’objet de nuire à son image engagent leur responsabilité tant pénale que civile ».

« Elle se réserve le droit d’engager des poursuites à leur égard », poursuit le document avant d’indiquer qu’ « en dépit de cette situation déplorable, elle s’est résolue à faire confiance en la justice de notre pays pour une issue judicieuse ».

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires