Lualaba : La loi portant création des entreprises à capitaux congolais vulgarisée par l’ARSP

 

Une matinée d’échange a été organisée par la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) le jeudi 21 octobre 2021 à Kolwezi, province du Lualaba, pour éclairer les entreprises sur la mission de l’Autorité de Régulation de la sous traitance dans le Secteur Privé (ARSP).


À cette occasion, l’ARSP par le biais de son nouveau directeur de la section Lualaba Danny Kabongo, a expliqué au patronat, qui est composé des entreprises principales et les sous-traitants, sa mission qui est l’application de la loi dans la sous traitance pour la création de la classe moyenne avec des capitaux congolais.

«L’Autorité de Régulation dans la sous traitance dans le Secteur Privé (ARSP), nous avons comme mission de nous assurer de l’application de la loi dans la sous traitance, cette loi veut qu’il puisse être créé une classe moyenne avec les entreprises à capitaux congolais, elle veut qu’il puisse y avoir des millionnaires congolais qui viendront de la masse de sous-traitants qui sont de petites et moyennes entreprises que nous sommes en train de promouvoir, que nous sommes en train de pousser pour qu’ils puissent atteindre le stade de millionnaires», a déclaré Danny Kabongo.



Il a, en outre, invité les sous-traitants à faire confiance à l’ARSP en se faisant enregistrer.

« Nous demandons aux sous-traitants de pouvoir s’enregistrer parce que c’est la seule condition pour être éligible à la sous-traitance en République Démocratique du Congo », a-t-il dit.

Et de renchérir :  » Il faut être enregistré à l’ARSP qui, à son tour, vous délivre un certificat d’enregistrement et c’est ce document que vous pouvez brandir voire monter que vous êtes enregistré chez nous et que vous êtes éligible à la sous-traitance. Il faut aussi signaler que vous serez répertorié dans notre site et nous allons nous assurer que les sous-traitants congolais ont des marchés et l’évolution de ces marchés-là, ainsi pour leur permettre de devenir cette grande classe moyenne », a dit le Directeur provincial de l’ARSP.

Signalons que l’obtention d’un certificat d’enregistrement à l’ARSP est gratuite, pareil pour l’enregistrement.

Nancy Mbuyu à Kolwezi

Lire aussi

Les plus populaires