Insécurité au Nord-Kivu : 40 personnes tuées en l’espace de 10 jours à Beni (CEPADHO)

 

 

Le Centre d’Étude pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) note le meurre de quarante (40) civils à l’espace de près de deux (2) semaines dans la commune de Bulongo située dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ces chiffres sont contenus dans son bulletin rendu officiel ce vendredi 05 novembre 2021 par le biais de son coordonnateur Maître Omar Kavota qui indique que ces personnes tuées à l’espace de dix (10) jours dans la commune rurale de Bulongo et ses environs, sont victimes d’un massacre couplé d’embuscades des véhicules et des scènes des pillages. À l’en croire, les islamistes ont choisi d’agiter l’ouest de la route nationale numéro quatre (4) tout en gardant une certaine emprise sur les environs de Bulongo.

Poursuivant, Maître Omar Kavota remarque que le front activé par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliés (ADF) consiste plutôt à combattre énergétiquement le régime de l’état de siège.

Lire aussi  Félix Tshisekedi aux FARDC : "Ne jamais trahir le Congo"

Depuis que le Chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi avait décrété l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri, les rebelles ADF ne cessent de multiplier des attaques causant mort d’hommes et des dégâts matériels.

Héritier Kazadi, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires