Lubumbashi: Le Ministre provincial des Mines ouvre la 2e édition de l’école sur la bonne gouvernance des revenus infranationaux

 

Le Ministre provincial des Mines et des Hydrocarbures Georges Mawine a procédé au lancement de la deuxième édition d’École sur la bonne gouvernance des revenus infranationaux du secteur minier en RDC, autour du thème « Planification locale et processus d’élaboration du cahier des charges de la responsabilité société des entreprises (RSE) et la gestion des revenus infranationaux ».

Ces assises iront du 08 au 13 novembre 2021 à Pullman hotel Karavia. Plus de 20 participants dont 40% sont des femmes, représentants des Entités Territoriales décentralisées, membres de comités locaux de développement. Les délégués de la société civile vont, pendant 6 jours, renforcer leurs capacités sur les outils de planification locale et sur le processus d’élaboration du cahier des charges de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises minières.

À l’occasion de l’ECORIM, l’agence de coopération allemande GIZ a souligné l’importance d’un engagement participatif et inclusif au niveau des ETDs pour une planification efficace et des investissements axés sur les besoins prioritaires de la population et le développement économique locale, a renchéri Madame Émilie Droin, conseillère à la GIZ.

Lire aussi  Ass. Nat. : Examen et vote ce lundi du rapport de la commission ECOFIN relatif au projet de loi de reddition des comptes de l'exercice 2019

Pour son compte, ke préfet de l’ECORIM Martin Mpinda, coordonnateur de l’Observatoire congolais de l’environnement a, dans son mot, salué l’investissement du Gouvernement provincial du Haut-Katanga pour le travail effectué à travers le ministère des Mines dans la mise en place de cahiers de charges RSE par la signature de trois (3) arrêtés portant approbation pour leur mise en exécution par les entreprises minières conformément au code minier révisé.

Signalons que l’ECORIM connaît la participation technique des organisations nationales et internationales de la société civile, notamment le Centre Carter, de SARW, Energy matters, NRGI et de l’OCE avec l’appui financier de GIZ pour l’amélioration de la gouvernance dans le secteur extractif.

La clôture de la deuxième édition de l’école de la bonne gouvernance des revenus infranationaux du secteur minier interviendra le 13 novembre prochain.

Patrice Ntanga, à Lubumbashi

Lire aussi

Les plus populaires