Ouganda : Mort d’hommes dans deux explosions à Kampala suite à un « attentat »

L’on a dénombré des morts, ce mardi 16 novembre 2021, dans deux explosions à Kampala, capitale de l’Ouganda. D’après une chaîne locale qui parle d’ « au moins deux morts », plusieurs blessés ont été recensés ainsi que des voitures parties en fumée.

NTV Uganda souligne que les deux explosions ont eu lieu dans des milieux différents, soit l’une aux abords du parlement et l’autre près du commissariat central. L’on rapporte que le parlement a été d’urgence évacué.

« Parmi les premiers intervenants, on compte des membres de la Croix-Rouge qui utilisent des extincteurs pour maîtriser l’incendie sur l’avenue du Parlement », peut-on lire sur le compte Twitter de la chaîne.


 

Lire aussi  PTNTIC : Augustin Kibassa Maliba participe au Cairo ICT Forum 2020 en Egypte

Si la cause de cette explosion n’a pas été clairement définie, les sources policières brandissent déjà la thèse d’un attentat.

« Ce que nous pouvons dire, c’est que c’était une attaque; mais qui est responsable est une question qui fait l’objet d’une enquête », a déclaré à l’AFP (Agence France Presse), le chef adjoint de la Police ougandaise, Edward Ochom.

Ces évènements donnent lieu à rappeler que les soldats ougandais combattent les insurgés d’Al Shabaab, liés à Al-Qaïda, en Somalie dans le cadre d’une force de maintien de la paix de l’Union africaine. Al Shabaab a perpétré plusieurs attentats à la bombe meurtriers en Ouganda.

En octobre dernier, l’État islamique a revendiqué, pour la première fois, la responsabilité d’une explosion en Ouganda. Cette bombe, remplie d’éclats d’obus, a tué une serveuse dans un restaurant.

Le mois dernier également, la police ougandaise a déclaré qu’un kamikaze s’était fait exploser dans un bus, se tuant et blessant d’autres personnes.

Lire aussi  RDC-Zambie : Félix Tshisekedi et Hakainde Hichilema échangent sur le différend frontalier au niveau de la province de Tanganyika

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires