Ituri : Plusieurs attaques des CODECO signalées depuis le week-end dernier à Djugu

Les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) ont multiplié leurs attaques depuis le vendredi dernier dans plusieurs villages de la chefferie des Bahema nord dans le territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Le vendredi, ces renégats se sont attaqués au village Tsé où trois (3) personnes ont été tuées, une à Saliboko et quatre (4) autres au village Njé.

Pendant que l’armée repoussait ses attaques jusqu’à tard le samedi, dix-neuf (19) miliciens ont été neutralisés.


Le dimanche dernier, ces mêmes rebelles ont pris d’assaut, l’avant-midi, le village Ngazba en groupement Buku, toujours dans cette même chefferie de Bahema Nord. Ici, plusieurs maisons et biens de valeur ont été incendiés, avant que ces rebelles soient repoussé par l’armée loyaliste. Cependant, aucun dégât humain n’a été jusque-là signalé.

Loin de ce village, ces hors-la-loi ont investi, vers l’après-midi du même dimanche, le centre de Drodro où l’on note également des maisons incendiées alors que certaines sources parlent d’une dizaines de personnes exécutées. La fouille continue pour trouver d’autres corps, apprend-t-on.

Lire aussi  Ituri : 13 personnes arrêtées et deux armes récupérées dans un bouclage à Bunia

Ce bilan est livré à ACTU7.CD par Charté Banza Bavi, président de la société civile de la chefferie des Bahema nord en territoire de Djugu.

Notons que ces miliciens s’attaquent principalement aux sites de déplacés, situation décriée par la notabilité locale.

Moïse Ulang’u, à Bunia

Lire aussi

Les plus populaires