Mwenga : 4 morts dont 2 éléments des FARDC lors d’une attaque d’un négociant d’or à Kamituga

 

Deux (2) militaires des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été tués lors de l’attaque d’une maison d’un négociant d’or par des bandits armés dans la vile de Kamituga en territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Selon des témoins sur place, le fait s’est déroulé dimanche 21 novembre quand ce groupe, composé d’au moins dix (10) hommes armés, ont attaqué le domicile d’un homme connu sous le nom de Alpha 11, un négociant d’or du milieu. Ils ont réussi à emporter vingt-et-un (21) grammes d’or et vingt mille (20.000) dollars américains.

« Avant de s’envoler, ils ont tiré plusieurs coups de balles. Ce qui a alerté les militaires qui étaient positionnés à moins de deux kilomètres du lieu de l’incident. La population a indiqué le chemin pris par les malfrats et les militaires les ont pourchassés. Il s’en est alors suivi un accrochage entre eux et c’est là que les deux militaires ont trouvé la mort », explique Mukamba Mwanga, acteur de la société civile du milieu.

Lire aussi  Beni : Un milicien tué et son arme récupérée par l'armée loyaliste contre sa position à Butuhe

Il ajoute que dans la foulée, deux (2) d’entre ces présumés voleurs ont été tués et brulés vifs par la population en colère. Par ailleurs, deux (2) autres personnes ont été grièvement blessées par balles, ajoute la même source.

Le maire de la ville de Kamituga Alexandre Bundya M’Pila confirme cette information et appelle les autorités provinciales et militaires à renforcer les dispositifs sécuritaires dans cette partie aurifère de la province du Sud-Kivu.

Des cas de braquage du genre sont récurrents dans plusieurs villes et centres commerciaux en province du Sud-Kivu.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires