Patrick Muyaya : « La BGFIBANK s’est engagée à rembourser près de 43 millions de dollars »

 

Devant les professionnels des médias locaux le lundi 22 novembre, le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya a répondu à diverses questions qui font la une de l’actualité dont le dossier qui accable la BGFI Bank, pour sa « avoir aidé le clan de l’ancien président Joseph Kabila à détourner des millions de dollars de l’Etat congolais ».

En ce qui concerne les affaires occultes facilitées par la BGFI Bank, Patrick Muyaya a déclaré « qu’un dossier judiciaire à son encontre (BGFIBANK, Ndlr) est ouvert depuis le mois d’avril ». Ce dernier précise que « des faits ont été reconnus pendant les discussions entre la Banque Centrale du Congo ( BCC), l’inspection générale des finances (IGF) et la BGFI ». Discussions qui ont abouti à un accord que la BGFI Bank  » s’est engagée à rembourser la somme de près de 43 millions de dollars qui a été utilisée ».

En parlant d’un autre volet de ce dossier, Patrick Muyaya a fait savoir que la ministre de la justice  » a écrit au parquet général le 20 Novembre dernier en donnant des injonctions d’enquêter et de poursuivre les personnes concernées » sur bases des allégations rapportées par la presse. D’après lui, le gouvernement congolais ne pouvait pas rester insensible face à ces allégations.

Lire aussi  Programme des 100 jours : Fulgence Bamaros, Modet Makabuza et Benjamin Wenga comparaissent à Makala

« Mais il faut faire la différence entre une enquête journalistique et une enquête judiciaire », a-t-il nuancé.

La BGFI Bank est mise en cause par une enquête menée par plusieurs medias internationaux. Elle est « accusée de complicité pour avoir aidé l’ancien président de la République Joseph Kabila et son premier cercle à détourner pas moins de 138 millions de dollars en cinq ans ».

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires