Congo Hold-up : La société EGAL SARL précise « sans ambages » n’avoir jamais été financée par les fonds publics de la BCC (Document)

 

Dans un démenti le 23 novembre, la société EGAL SARL a rejeté en bloc toutes les accusations portées à son encontre dans un article de presse co-écrit par Philippin de Mediapart et Sonia Roley de RFI (Radio France Internationale) intitulé « Congo Hold-up: EGAL, l’autopsie d’un scandale ».


Cette firme du clan de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila précise qu’elle n’a jamais été financée par les fonds publics prévenant de la Banque Centrale du Congo (BCC).

« EGAL SARL précise sans ambages qu’elle n’a jamais été financée par les fonds publics prévenant de la Banque Centrale du Congo ou d’une quelconque autre institution étatique, si ce n’est une machination montée contre elle », dénonce-t-elle dans un document parvenu à ACTU7.CD.


Elle ajoute qu’elle n’est pas surprise par cette enquête.

« (…) La majorité des faits réchauffés et rapportés ce jour avaient été publiés le 29 octobre 2016 dans le n°254 du journal Belge le soir sur fond de révélations de M. Jean-Jacques Mulumba », dit-elle.

Et de poursuivre, « cette parution attribuait à la société EGAL un financement par la Banque Centrale du Congo (BCC) à travers la Bgfi Bank de 43.000.000 USD, montant que les rapporteurs de Congo Hold-up portent aujourd’hui à 77 millions USD ».

La société EGAL déplore « vivement le manque de discernement affiché par les auteurs de ces articles, qui écrivent parfois une chose et son contraire en même temps, le cas échéant l’intention de nuire à la crédibilité internationale d’une entreprise congolaise dont la l’organisation, le mode d’exploitation et la gestion exceptionnellement transparente étonnent plus d’un. Tout ceci pour démonter que la vérité est ailleurs ».

Congo Hold-up est cette enquête qui met à nu la gabegie financière orchestrée par la famille Kabila entre 2013 et 2018. Par ailleurs, cette enquête rapporte que les 43 millions de dollars d’argent public ont été versés à Egal, une société d’importation de viandes et de poissons liée au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires