RDC : Rose Mutombo « exige des sanctions contre le PG près la Cour d’Appel pour avoir inséré irrégulièrement » le nom de Willy Bakonga pour être libéré

 

La Ministre d’État en charge de la Justice conteste la mise en liberté de l’ex ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique primaire secondaire Willy Bakonga.


Pour Rose Mutombo, « les personnes condamnées par la Cour de Cassation doivent être ramenées à l’état où elles étaient, avant sa lettre, à la Prison Centrale de Makala ».

Ce membre du gouvernement exige des sanctions contre le Procureur Général qui a inséré « irrégulièrement » le nom de Bakonga pour être libéré ».


Pour Rose Mutombo, l’acte posé par le Procureur général près la la Cour d’Appel illustre « un excès de pouvoir qui porte atteinte à l’exécution de l’Ordonnance présidentielle du 28 juillet 2021 portant mesure collective de grâce présidentielle ».

Dans son courrier adressé au Procureur Général près la Cour de Cassation, elle l’invite à constater « ce manquement grave et d’en tirer les conséquences qui s’imposent à l’endroit de son auteur conformément aux dispositions légales en la matière et au statut des magistrats en vigueur ».

L’ancien ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga Wilima, a été condamné à trois ans de servitude pénale principale le jeudi 29 avril à Kinshasa. C’était à l’issue d’un procès en flagrance à la Cour de Cassation.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires