La Chine et les USA « à couteaux tirés » pour les richesses de la RDC

 

Les deux (2) actuelles puissances mondiales, la Chine et les USA, « se disputent publiquement les immenses richesses dont possède la République Démocratique du Congo (RDC) ».

En effet, l’ancien envoyé spécial des USA dans la région des grands lacs sous l’administration Trump, Peter Pham a déclaré dans un tweet que « la RDC n’a pas bénéficié de l’accord des minéraux en échange des infrastructures » que le régime de Joseph Kabila avait conclu avec l’État chinois durant ses dix-huit (18) ans de règne.

« Maintenant que nous savons ce que le peuple de la RDC n’a pas obtenu de l’accord minéraux pour les infrastructures de Kabila avec la Chine », peut-on lire dans ce message posté sur Twitter.


Ce dernier pense qu’il est temps de faire « un audit de ce que les chinois ont pris en RDC » sans pour autant dépenser aucun sou.

Lire aussi  Ituri : Un acteur de la société civile appelle à une marche contre l'utilisation de la monnaie ougandaise à Mahagi

La réaction chinoise n’a pas du tout traîné pour balayer d’un revers de la main toutes ces allégations. Son ambassadeur sur le sol congolais Zhu Jing estime que « les vrais partenaires de la RDC sont ceux qui contribuent concrètement à son émergence ». À l’en croire, les États-Unis à l’opposée de la Chine, » ne font que dicter la loi et semer la discorde » avec leurs partenaires.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, la Chine et les USA, par l’entremise de leurs diplomates, « se disputent le contrôle des immenses richesses que regorgent la RDC ».

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires