RDC : Le Ministre de la Défense visé par une question écrite sur « l’autorisation de l’entrée de l’armée ougandaise en RDC »

Le député national, élu de la ville de Goma, Josué Mufula a adressé, ce lundi 29 novembre 2021 une question écrite au Ministre de la Défense nationale Gilbert Kabanda, au sujet de l’entrée de l’armée ougandaise sur le sol congolais.


Tout en saluant la mutualisation des forces avec l’Ouganda pour combattre les rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF) actifs dans la région de Beni au Nord-Kivu et en Ituri, le député national Josué Mufula veut être édifié sur le fond de l’accord qui autorise l’entrée des militaires ougandais sur le sol congolais « pour avoir de garanties rassurantes ».

« La fin justifiant les moyens, nous saluons la mutualisation des forces avec l’armée ougandaise telle que décidée par les autorités congolaises en vue de neutraliser définitivement les rebelles ADF qui sèment la terreur à Beni et en Ituri en massacrant horriblement même les enfants », a-t-il dit à ACTU7.CD.



Pour Mufula, ces genres d’opérations militaires conjointes avec les pays voisins ont souvent été « objet de plusieurs inquiétudes ».

« (…) Suite à quelques expériences négatives de ces genres d’opérations militaires conjointes avec les armées étrangères, il y a lieu en tout cas de s’inquiéter. On sait souvent combien ils viennent, mais pas combien ils partent. Voilà pourquoi nous avons adressé une question écrite au Ministre en charge de la Défense pour que nous soyons édifié par rapport au contenu de cet accord avec l’Ouganda », a-t-il poursuivi.

Cet élu du peuple attend donc des éléments de réponse en vue d’édifier, à son tour, les populations du Nord-Kivu par rapport au mobile qui justifierait cette présence des troupes ougandaises sur le sol congolais.

Sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) ce lundi, le Ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya n’a pas confirmé la nouvelle faisant état de l’autorisation qu’aurait accordée le Chef de l’État à l’armée ougandaise de combattre aux côtés des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la région de l’Ituri et du Nord-Kivu pour réduire au néant l’activisme des groupes armés, notamment les Forces Démocratiques Alliées (ADF) qui y sèment la terreur. Le porte-parole du Gouvernement a aussi réfuté les allégations faisant état d’une prétendue présence des militaires de l’Ouganda en RDC.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires