Ituri : À l’appel des forces vives, les activités socio-économiques paralysées à Mahagi

Les activités socio-économiques ont été complètement paralysées ce mardi 30 novembre 2021, dans la commune rurale de Mahagi, chef-lieu du territoire de même nom, à plus de cent soixante-quinze (175) kilomètres au nord de Bunia, dans la province de l’Ituri.

D’après un journaliste local contacté par ACTU7.CD, cet arrêt d’activités fait suite à l’appel des forces vives à observer trois (3) jours de ville-morte sur toute l’étendue du territoire de Mahagi. Cet appel a été lancé lundi 29 novembre 2021 après l’attaque des miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO), le même lundi, à Amee, dans la chefferie de Djukoth.

Sur place à Mahagi, écoles, boutiques, universités, banques et tout autre service ont fermé. Le mot d’ordre a également été suivi dans d’autres centres urbains du territoire. Pourtant, dans la soirée de lundi 29 novembre 2021, l’administrateur militaire du territoire de Mahagi avait appelé la population à vaquer librement à ses occupations.

Lire aussi  Ituri : violations des droits de l'homme sur le lac Albert, le député Iracan promet de saisir le ministre de la pêche

Dans une déclaration rendue publique lundi 29 novembre 2021, les forces vives du territoire de Mahagi ont appelé la population à observer trois (3) jours sans activités suite à la montée de l’insécurité. Les signataires de ce document avaient également appelé à la levée de l’état de siège qui, selon eux, « ne profite pas à la population ».

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires