« La durée des opérations entre les FARDC et l’armée ougandaise contre les ADF est un secret défense » (Gén. Richard Kasongo)

 

Dans un brefing sur l’état de siège ce mercredi 1er décembre, le porte-parole de l’armée congolaise, le Général Léon Richard Kasongo, n’a pas révélé la durée des opérations conjointes entre l’armée ougandaise et celle de la RDC (République Démocratique du Congo) lancée mardi 30 novembre dans le Nord-Kivu et Ituri contre les rebelles ADF (Forces Démocratiques Alliées).

« La durée de la présence de l’armée ougandaise sur le sol congolais n’est pas connue. Nous serons satisfaits des résultats à la fin des opérations. Le nombre des militaires présents sur le sol congolais n’est pas important. Il y a certaines choses que nous gardons comme secret de défense au niveau de l’armée », a dit Léon Richard Kasongo.

En ce qui concerne la sécurité de la population qui habitent les provinces du Nord-Kivu et Ituri, bastions des hostilités, il a précisé que ces opérations se déroulent dans la forêt.


« Les militaires opèrent dans la forêt, j’espère qu’il n’y a pas de population congolaise qui habitent la forêt. La population est épargnée des tirs entre l’armée ougandaise et les FARDC contre les rebelles ADF », a-t-il renchéri.

Lire aussi  Manifestations contre l'état de siège à Beni : Plus de 20 personnes interpellées pour trouble à l'ordre public, libérées

L’armée ougandaise et l’armée congolaise ont lancé des frappes aériennes contre les positions des ADF depuis mardi 30 novembre. Ceci est intervenu après que le Président Félix Tshisekedi ait « accordé à l’armée ougandaise l’autorisation de pénétrer le territoire de la RDC pour lutter contre les groupes armés notamment les rebelles ougandais des ADF, aux côtés des FARDC ».

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires