Sud-Kivu/Exploitation illicite des minerais à Mwenga : le commandant de la 33eme Région militaire Bob Kilubi suspendu

 

 

Le commandant de la 33eme Région militaire pour les provinces du Sud-Kivu et Maniema, Bob Kilubi Ngoie a été suspendu de ses fonctions par la haute hiérarchie militaire en RDC.

Selon des sources officielles au sein de l’armée, cet officier des FARDC est remplacé par le général YAV Avula, après qu’il soit rappelé à Kinshasa. Cette suspension intervient au lendemain de la publication par le président de l’assemblée nationale de la RDC, du rapport sur l’exploitation illicite des matières précieuses et la destruction de l’environnement dans le territoire de Mwenga, « rapport qui a prouvé qu’il est fortement impliqué dans ce dossier ».

La chambre basse du parlement lui reproche d’avoir autorisé le déploiement de plusieurs militaires de l’armée congolaise FARDC dans les sites miniers illégalement exploités par les chinois à Mwenga en contre-partie des rétributions financières. Le même rapport de l’assemblée nationale recommande de «rappeler toutes affaires cessantes le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi, (déchu avec son gouvernement provincial le jeudi 2 novembre), accompagné de son garde du Corps Didier Kapay, pour être entendu pour des faits graves qui leur sont imputés dans cette même affaire d’exploitation des minerais dans le Mwenga.

Lire aussi  Beni : Un mort et d'énormes dégâts dans une nouvelle attaque rebelle près de Oïcha

Il sied de noter que des entreprises chinoises « sont impliquées dans l’exploitation illicite, illégale et frauduleuse dans le territoire de Mwenga depuis plusieurs mois, sous la bénédiction de certaines autorités militaires et civiles en province et au Niveau National », dénonçaient les organisations de la société civile.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

 

Lire aussi

Les plus populaires